biographie

Dr Gosh, originaire de la vallée de Thann en Alsace, découvre le graffiti et le street art à la fin des années 90 dans la rue ainsi qu'aux travers de divers magazines et reportages. C'est à partir de ce moment là que les études dans le domaine des énergies passent au second plan. Très vite le travail sur la création de lettres, décors, composition graphique, et surtout de pochoirs prend le pas sur le reste et les classeurs de mécanique des fluides se transforment alors en carnets à croquis.

 

Après quelques années de recherches l'enchainement récurent des lettres G, O, S, et H dans les travaux donnent naissance au nom apposé sur chaque graffitis. Le titre docteur arrivera quelques années plus tard en rapport avec le scalpel utilisé pour découper les pochoirs.

 

Inspiré par plusieurs artistes de la scène graffiti street art tels que RESO, DRAN, BOM.K, BLEK LE RAT, JEF AEROSOL, et surtout BANKSY, c'est tout naturellement que Dr GOSH s'oriente plus particulièrement vers les personnages et le pochoir, estimant que ceux-ci étaient plus parlant que les lettrages et donc accessibles à un publique plus large et hétéroclite. Le but étant d'aider à la démocratisation de ces nouveaux moyens d'expression trop souvent perçus comme étant du vandalisme.

 

Le travail de ces différentes techniques influence l'exploration de divers milieux comme le métal, le milieu techno, le reggae ainsi que par de nombreux voyages en Asie (notamment en Inde, en Thaïlande et au Viêtnam) ont donné naissance aux différentes oeuvres qui vous sont présentées aujourd'hui.

 

Actuellement Dr GOSH travaille sur divers projets de décoration entre la France et l'Asie et explore parallèlement de nouveaux domaines et de nouvelles techniques tel que le light graffiti en privilégiant les travaux en collaboration avec d'autres artistes (voir contacts).